29 novembre 2017

JEAN-LUC BIZIEN

Son programme

VENDREDI 2 FÉVRIER

00h > 00h – Séance de dédicaces

SAMEDI 3 FÉVRIER

00h > 00h / 00h > 00h – Séances de dédicaces

DIMANCHE 4 FÉVRIER

00h > 00 h / 00h > 00h – Séances de dédicaces

15h30 – La violence engendre la violence avec Jake Hinkson et Jacques-Olivier Bosco (animée par le Corbac)

© Laura Munoz Hermida

À propos de l’auteur

Jean-Luc Bizien est né en 1963 à Phnom-Penh. Il débute dans le Jeu de rôle avec Hurlements (1989). Depuis, il écrit dans tous les genres – littérature générale, thriller, fantasy – pour les enfants comme pour les adultes. Il est membre du collectif La Ligue de l’Imaginaire. Il rêve d’écrire un roman dont l’action se déroulerait en Corse, où il vit aujourd’hui. Les œuvres dont il est le plus fier sont cependant ses deux fils, Elric et Adriel, respectivement parus en 1990 et 2005.

Facebook

 

 Retrouvez ses livres dans les bibliothèques du réseau Caen la mer

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Paik Dong-Soo est surnommé “le Chinois” par les Mexicains. C’est un Nord-Coréen un peu étrange, qui mène une vie d’ermite, retiré près d’El Paso. Victime d’hallucinations, il récupère ses médicaments chez un vieux médecin allemand, réfugié lui aussi dans la Sierra depuis des lustres.

Dong-Soo passe ses journées à scruter les écrans de ses ordinateurs pour y surveiller à distance sa femme et son fils, installés à New York et persuadés qu’il est mort.

Pour vivre et entretenir ses réflexes d’ancien soldat, il accepte de boxer de temps à autres contre les champions d’un des parrains locaux de la drogue.

Ce dernier a pour favorite une jeune femme que Dong-Soo prend en pitié et projette de sauver. Jusqu’à ce qu’un membre du gang des Italiens de New York vienne dealer avec le Mexicain et reconnaisse Dong-Soo lors d’un combat de boxe clandestin.