6 octobre 2017

MARIN LEDUN

Son programme

© José Luis Roca

VENDREDI 2 FÉVRIER

17h > 20h – Séance de dédicaces

SAMEDI 3 FÉVRIER

11h > 13h / 15h > 20h – Séances de dédicaces

14h – Où va-t-on ? avec Pascal Dessaint, Jérôme Camut et Nathalie Hug (animée par Le Corbac)

DIMANCHE 4 FÉVRIER

11h > 13h – Séances de dédicaces

 

À propos de l’auteur

Né en 1975, Marin Ledun est romancier. Il a déjà publié une vingtaine de romans, dont En douce (Prix Transfuge du meilleur polar français 2016), Au fer rouge, L’homme qui a vu l’homme (Prix Amila-Meckert 2014, sélection 2016 Prix Polar SNCF), Dans le ventre des mères, Les visages écrasés (Trophée 813 du roman français 2011 ; Grand Prix du roman noir 2012 du Festival International du film policier de Beaune), et La Guerre des Vanités (Prix Mystère de la critique 2011), et écrit des pièces radiophoniques pour France Culture et France Inter. Docteur en sciences de l’information et de la communication, il est également l’auteur ou le coauteur d’essais, dont Pendant qu’ils comptent les morts (2010) et La vie marchandise (2013). Les visages écrasés a été adapté pour Arte et au cinéma sous le titre Carole Matthieu par le réalisateur Louis-Julien Petit, avec Isabelle Adjani, Corinne Masiero, Ola Rapace, Pablo Pauly et Sarah Suco. Il est sorti en salle le 7 décembre 2016. Son dernier roman, Ils ont voulu nous civiliser, paraîtra aux éditions Flammarion le 11 octobre 2017.

 

 Retrouvez ses livres dans les bibliothèques du réseau Caen la mer

1

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Thomas Ferrer n’est pas un truand. Pas vraiment. Les petits trafics lui permettent de sortir la tête de l’eau, même si la vie n’a pas été tendre avec lui. De petits larcins en détournements de ferraille, le voilà face à face avec un truand, un vrai cette fois. Celui-ci, laissé pour mort par Ferrer,embarque deux frères assoiffés de vengeance à la poursuite de son agresseur. La traque sera sans pitié, alors qu’une puissante tempête s’abat sur la région.
Une histoire envoûtante où les éléments se déchaînent en même temps que les passions, au service d’une profonde humanité.

CONSULTER LA CHRONIQUE D’UNWALKERS

CONSULTER LA CHRONIQUE DE ZONELIVRE